Hôtel Portimão Casabela en Algarve, Portugal

Version Anglais      Version Francais     
“ Probablement l'un des meilleurs sites en Algarve avec accès direct à une plage de
sable fin ainsi qu'une vue époustouflante sur l'Atlantique, le Cap St. Vincent et
Sagres, d'où Henri le Navigateur jeta les bases de l'Empire maritime Portugais. ”

Photo de Hôtel Portimao
~ Vue aérienne de l'ensemble hôtelier ~

L'image de Hotel Casabela à Portimao, Algarve, Portugal

Hotel Casabela
Hotel quatre etoiles
Praia Grande
8400-275 - FERRAGUDO (Lagoa)
Algarve, Portugal
Email: CasabelaILA@ila-chateau.com
Reservations

Carte Situé à 2 km au sud de Ferragudo et bien balisé.
Portimao 5 km • Praia de Rocha 7 km • Alvor 10 km
Lagos 25 km • Sagres 62 km
Albufeira 35 km • Aéroport de Faro 65 km
Lisbon (Lisboa) 300 km • Sevilla (Seville) (Spain) 160 km

Propriétaires: Silvia & José Plentz-Alves
Nombre de Chambres / Suites: 64 / 2
Prix: à partir de de 120 € / à partir de de 250 €
Restaurant: Menu et à la carte
Entièrement air-conditionné
Superbe piscine en plein air (chauffée par énergie solaire)
Salles de séminaires pour un maximum de 40 personnes
Fermé: Décembre et Janvier
Grands et superbes jardins subtropicaux entourée de 6 hectares de parc privé
    planté d'un millier d'arbres de 10 espèces différentes.
Longue plage de sable avec accès privé à travers les oliveraies et orangeraies
Golf : à 2 km

Photo de la piscine de l'hotel
~ Vue générale côté mer, piscine et jardin ~

 


Version francaise spacer CASABELA .... UN BALCON SUR L'ATLANTIQUE

Entre tendresse et nostalgie, le Portugal semble avoir échappé au temps car l'on y pratique encore bien souvent un art de vivre suranné infiniment rassurant.

Cozido ou bacalhau, caldeirada ou feijoada, vinho verde ou vin du Douro tout, dans ce pays aux facettes multiples, est le reflet d'un profond attachement aux traditions d'antan. Quant au Fado, ce chant élégiaque de la souffrance, il révèle cet état d'esprit typiquement portugais, empreint de Saudade, inexplicable brume de mélancolie lente, de blues, de spleen. Une nouvelle génération (comme Marissa ou Dulce Pontes) s'essaie à « moderniser » ce cri de l'âme humaine mais la divine et regrettée Amalia Rodriguez en reste la reine avec des mots simples qui vous transcendent. Ecoutez-la chanter Antigamente, Ai Mouraria ou bien encore O Fado veio a Paris ... quant elle vous parle de l'amour, du secret de Paris, de Pigalle et du Portugal, c'est l'émotion pure assurée, intense, tragique et magique.

De même vous ne serez pas déçus de visiter le monastère de Guimaraes pour ses fascinantes successions d'azulejos, ces ancêtres de céramiques murales, qui racontent le Portugal du 18ème siècle et qui sont ici non seulement superbes mais rares car leurs dessins sont blanc et doré sur fond bleu au contraire de toutes celles à traits bleus que l'on trouve partout ailleurs. Selon votre croyance et vos goûts personnels vous ne pourrez manquer Fatima, ce haut lieu de la chrétienté, ni le remarquable couvent royal de Batalha où, voici plus de six siècles, ce pays gagna son indépendance contre l'Espagne. Dans un autre registre il vous restera encore à voir, entre maints autres lieux, la vallée du Douro et Porto peut-être, mais certainement Sintra que Byron et Camoens ont tant aimé et puis Lisbonne bien entendu, autant pour ses palais manuélins que pour ses blanches ruelles de l'Alfama et du Bairro Alto où vous irez traîner le soir, avant l'envol vers l'Algarve - terras de mil e umas descobertas - ou bien encore Madère, là ou l'été passe l'hiver.

Bref ! un fabuleux livre d'histoire, sans fin, rempli de belles images à dévorer sans faim.

Les Lisboètes affirment que c'est au printemps, quand les jaracandas fleurissent, qu'il est le plus agréable de s'offrir une part de lune dans les « becos » de Lisbonne, mais c'est en Algarve, là où la terre finit et où la mer se sublime dans des embruns violents, que les amoureux, alors seuls au monde, iront s'enivrer du doux parfum des amandiers en fleurs....

“ Il était une fois .... alors que l'Algarve était sous l'occupation des Maures ....
un roi arabe qui s'éprit d'une jeune et jolie princesse venue du Nord.
Ils se marièrent, les années passèrent et le bonheur semblait demeurer.
Pourtant la princesse se languissait des champs et des collines enneigées de sa patrie lointaine.
Le roi s'en aperçut et eut alors l'idée de faire planter des amandiers dans tout l'Algarve.
Et quand vint le printemps, des milliers de merveilleux pétales blancs veinés de pourpre recouvrirent la campagne.
Alors, du haut des remparts de son château, elle pensa voir de la neige et en fut si heureuse que sa tristesse disparut pour toujours. ”

Légende mais aussi réalité, car à la sortie d'un hiver toujours doux le printemps prépare son offensive de charme. Comme signe avant- coureur de son arrivée, il nous offre ces amandiers en fleurs dont la vue vous fera vite oublier que cette province maritime d'Algarve, vouée aux petites criques souvent désertes, aux grottes surprenantes et aux plages de sable blond baignées de soleil durant des heures sans fin, a été aussi allègrement bétonnée que la Costa del Sol ou la Côte d'Azur par des bâtisseurs fort peu sentimentaux. Néanmoins, ce « petit bout du monde », comme le nommaient alors les Grecs, a su préserver quelques rivages de sauvagerie Atlantique grâce à une poignée d'hôteliers soucieux des terres de leur pays d'Algarve, dérivé d'Al-Gharb, terme mauresque pour l'Occident.

Silvia et José font partie de cette infime minorité de gens conscients de devoir protéger un patrimoine naturel inestimable tout en offrant à leurs hôtes un cadre de vie unique. Face au béton de la désolation, ce couple d'exception a pensé et bâtit CASABELA comme une enclave de rêve qu'ils dirigent personnellement avec beaucoup de professionnalisme, de courtoisie et de grande simplicité car ils ont remisé au magasin des accessoires tous les hochets de l'hôtellerie prétendument de luxe.

« Perle der Algarve »
Ferragudo, c'est un Portugal sans égal que l'on a envie de serrer dans ses bras.

Et comme les plus beaux voyages se font souvent par la fenêtre, sachez que CASABELA vous offre le panorama d'un romantisme éperdu sur un paysage immense qui toujours finit et recommence avec, en prime, ce merveilleux soleil si puissant à changer toute forme à nos yeux. Alors, depuis ce balcon sur l'océan, la magie opère et l'esprit met les voiles en compagnie de ces explorateurs portugais intrépides partis, prés d'ici, à la conquête de tant de nouveaux continents.

CASABELA est certes une construction moderne, un élégant ensemble homogène de belles et grandes chambres toutes avec balcon mais aussi une énorme flânerie pédestre au milieu des orangers, citronniers, oliviers, amandiers, figuiers ou autres bougainvilliers…menant à une longue plage de sable fin. C'est tout simplement divin.

CASABELA c'est surtout une grande maison, peuplée de gens sages, habitués souvent, de tous pays parfois, qui aiment à séjourner de manière conviviale dans cet intérieur aménagé avec goût, à la fois sobre et très lumineux. L'on vit ici dans l'harmonie, tant se mêle au calme la beauté de la nature.

.... Prés de nous les oiseaux et loin de nous les mondes ....

Reservations

Propriétaires de l'Hotel Jose et Silvia
Silvia et José, des propriétaires omniprésents qui se dévouent sans
relâche et avec beaucoup de gentillesse à satisfaire leurs hôtes.

Balcon de l'hôtel avec vue sur Portimao
~ Votre balcon sur l'Atlantique ~

Photo de chambre d'hôtel
~ Toutes les chambres avec vue et au soleil couchant ~

Photo de salle à manger Algarve
~ Agréable salle à manger panoramique ~

Photo de salle de séminaire
~ Salle de séminaire lumineuse surplombant la baie ~

Algarve plage
~ Vue générale de la grande plage ~

Photo d'un petite plage à l'Algarve
~ Petite crique de sable fin à quelques minutes (Praia do Caneiros) ~

Port de pêche de Ferragudo
~ Le port de pêche de Ferragudo ~

Reservations

Carte

[Retour vers ILA Home]